La systémique, souffle rafraîchissant sur nos réflexions

Le billet du mois par Eric Gubelmann

Nos schémas mentaux sont empreints de notre culture, de notre parcours de formation et de notre histoire de vie. Nous pensons comme on nous a appris à penser, par mimétisme, par imprégnation, dans les livres, les médias, à l’école et ailleurs encore. La pensée systémique n’est pas, de mon point de vue, une manière « naturelle » de penser notre réalité et de la comprendre. Il est souvent nécessaire de désapprendre et de déconstruire nos réflexes cognitifs.

Pour ce faire, je vous propose de plonger tête baissée dans des postulats et autres phrases glanés dans mes formations et mes lectures. Rien n’est de moi. Tout est des autres. Une bibliographie des sources se trouve en bas de page. Si certaines affirmations vous interpellent, vous laissent songeur et suscitent votre curiosité ou de l’incompréhension, j’en serai ravi.

  • Plus le problème est grand, plus la solution doit être petite.
  • Il n’est pas nécessaire de connaître les causes d’un problème pour dégager des solutions.
  • Il n’y a pas besoin de savoir ce qui est vrai, mais de chercher ce qui est utile et fonctionne.
  • Lorsqu’un problème persiste, c’est qu’il garde tout son utilité d’exister. Le défi est de rendre inutile le problème.
  • Trop de savoir inhibe le savoir : plus les informations sont nombreuses, plus il est difficile d’en faire quelque chose d’utile, surtout si aucune visée de changement n’a été clairement définie.
  • La pensée systémique développe la capacité de percevoir en plus de ce qui est présent, ce qui n’est pas là, ce qui est invisible.
  • L’absence est parfois le facteur le plus agissant dans un système.
  • Le problème… parfois … c’est la solution.
  • Le problème peut se cacher dans l’interprétation que l’on se fait d’une situation.
  • Interpréter de plusieurs manières une situation élargit le champ de solutions.
  • Il n’y a pas de ceci ou cela mais ceci et cela. Les contraires ne s’excluent pas, ils cohabitent et s’additionnent.
  • Les plus grands changements ce sont ceux que l’on n’a pas remarqués immédiatement.
  • Plus on demande à quelqu’un de faire ce qu’il fait, moins il a envie de le faire.
  • Nous avons l’habitude de formuler les problèmes non pas en les décrivant mais en les expliquant : les explications limitent les possibles.
  • Bonne nouvelle !! un problème n’a pas qu’une solution inamovible. Les solutions ont une durée de vie variant au gré des changements.
  • Une solution n’en est pas une lorsqu’elle ne fait que déplacer un problème.

J’espère que vous aurez envie de creuser ce mode de pensée, car il débouche sur des actions pragmatiques respectueuses des personnes et de leur contexte.

A ceux qui souhaiteraient enrichir leurs manières d’accompagner, nous proposons le 12 juin 2020 une journée de formation pour penser et agir avec la systémique. Vous trouverez plus d’informations sur la page http://www.coaching-services.ch/systemique.

Eric Gubelmann, coach accrédité ICF et formateur

Sources :

Balta, F. (2017). L’autosupervision. Paris : Fabert.
Balta, F. (2017). La complexité à la portée de tous. Paris : Eres.
Balta, F & Muller, J-L (2006). La systémique avec les mots de tous les jours. Paris : ESF.
Kourilsky, F. (2014). Du désir au plaisir de changer. Paris : Dunod.
Malarewicz, J-A. (2017). Réussir un coaching grâce à l’approche systémique. Paris : Village mondial.
Malarewicz, J-A. (2017). Systémique et entreprise. Paris : Village mondial.
Curonici, Joliat, McCulloch (2006). Des difficultés scolaires aux ressources de l’école. Paris : De Boeck.

_________________________________________________

Changement de tarifs en 2020

Nous vous rendons attentifs au fait que certains tarifs de Coaching-Services augmenteront en 2020 :

  • les formations continues d’un jour passeront de CHF 350.- à CHF 375.-
  • la formation de base au coaching individuel coûtera dorénavant CHF 675.- par module, à savoir CHF 5’400.- pour tous les modules (paiement échelonné) ou CHF 4’860.- avec le rabais de 10 % (paiement en une fois).
  • la certification au coaching individuel passera de CHF 2’500.- à CHF 2’750.-, incluant 2 heures de supervision supplémentaires.

Les tarifs de la formation Explorer son identité et de la Supervision en groupe restent inchangés.

 

Pour la formation de base au coaching individuel, si vous vous inscrivez d’ici la fin de l’année 2019 pour des modules ayant lieu en 2020, vous bénéficiez encore des tarifs 2019, à savoir :

  • CHF 620.- pour un module
  • CHF 4’960.- pour tous les modules (paiement échelonné)
  • CHF 4’464.- avec le rabais de 10 % (paiement en une fois).