Formations courtes

Constellation sociodramatique des rôles du client

Comment identifier et explorer la multiplicité normale des rôles ?

Nous ne sommes pas monolithiques, nous avons diverses parties en nous, qui ont souvent chacune un fonctionnement spécifique : c’est normal !  J.L. Moreno nomme ces différentes parties rôles.

Le coaching d’une personne dans son développement implique aussi faciliter sa rencontre avec sa « multiplicité normale ». Accompagner le client devient donc être attentif/ve à ces divers moi, à ces diverses parties, en d’autres termes à ces divers rôles, qui tour à tour s’expriment et parfois divergent.

Coacher une personne en burn-out

Que vous soyez coach ou responsable RH, il y a de fortes chances pour que vous soyez un jour confronté à une personne vivant un épisode de burn-out. Or, comment accompagner celle-ci afin de lui permettre de retrouver une productivité tout en préservant sa santé ?

Ce cours va vous donner les moyens de comprendre ce processus d’épuisement et de cerner les enjeux nécessitant un travail d’accompagnement. Vous y trouverez des outils, des approches adaptées à ce type d’accompagnement ainsi que l’occasion de partager vos expériences et compétences.

Maximiser l’outil de la « chaise vide » en coaching

Comment utiliser l’action de manière structurée et sécure lors d’un coaching individuel ?

Les mises en action en séance individuelle, sont particulièrement efficaces, et le renversement de rôles (connu aussi sous le nom de la « chaise vide ») en est la technique-phare.

Comment exploiter la « chaise vide » en utilisant une palette de techniques d’action pour approfondir et dénouer les situations figées et/ou répétitives ? Ces techniques d’action mettent à contribution les mots, le corps, les émotions et les cognitions.  Ainsi, la créativité retrouvée facilite la résolution des problèmes présentés.

La technique du « Co-coach »

En coaching, les clients cherchent fréquemment à concilier leur réalité, l’image qu’ils ont d’eux-mêmes et leur maîtrise de la situation.

Nous nous retrouvons ainsi devant une double tâche : aider nos clients d’une part à s’écouter, à se questionner et à se comprendre tel qu’ils sont, et, d’autre part, à prendre du recul et à choisir leur réponse à la situation, alors que parfois tout s’emmêle en eux.

Comment leur faciliter, par l’action, ce double regard (vers l’intérieur et de l’extérieur) ?

Maximiser l’utilisation des objets intermédiaires

Comment donner vie aux objets pour qu’ils favorisent l’immersion-en-recul du client ?

Utiliser des objets sur une table ou un bureau est un moyen fort efficace, en coaching, de représenter les parties prenantes internes et externes de la problématique abordée (y.c. les émotions, les croyances, etc…)

En effet, la technique de l’objet intermédiaire est une technique puissante, mais elle n’est pas aussi simple à utiliser qu’il n’y parait au premier abord. Sa complexité et sa force sont dues au fait qu’en représentant sa vie par des objets, en la voyant ainsi (dans sa globalité ainsi que dans ses détails) et en activant ce qu’il voit, le client reprend peu à peu son pouvoir d’action : il peut tester et choisir en toute sécurité comment agir sur sa problématique.